Construction / Rénovation / Dépannage

Tous corps d’état :

* Maçonnerie générale : gros œuvre et second œuvre, couverture, ravalement, peinture, consolidation, revêtement de sol, isolation, éléctricité, plomberie, menuiserie, serrurerie …

BCCA² une entreprise reconnue garante de l’environnement (RGE)

Avec BCCA², entreprise RGE (Reconnue garante de l’environnement), vos travaux d’isolation des murs, sols et toitures ou de remplacement des portes, fenêtres, portes-fenêtres et parois vitrées, génèrent des économies et ouvrent droit à d’importantes aides de l’état.**

*Pour en savoir plus sur les conditions d’obtention de ces aides, RDV sur le site : www.renovation-info-service.gouv.fr

Zoom sur les aides 2017/2018 en termes de rénovation énergétique :

-ECO-PRÊT A TAUX ZÉRO (ECO PTZ) : Accessible à tous les propriétaires, qu’ils occupent leur logement ou qu’ils le mettent en location, l’éco-prêt à taux zéro permet de bénéficier d’un prêt d’un montant maximal de 30 000 € pour réaliser des travaux d’éco-rénovation.
Un éco-prêt copropriétés réservé aux syndicats de copropriétaires est aussi disponible. Son montant maximum est de 10 000 € par logement (jusqu’à 30 000 € si le syndicat de copropriétaires décide de réaliser 3 actions de travaux).

-CRÉDIT D’IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (CITE) : Accessible aux propriétaires occupants et locataires, le crédit d’impôt pour la transition énergétique vous permet de déduire de vos impôts 30 %** des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique**  (montant de dépenses éligibles, plafonné à 8 000 euros par personne et majoré de 400 euros supplémentaires par personne à charge).

*toiture, murs extérieurs, remplacement des portes, fenêtres et portes-fenêtres extérieures, parois vitrées etc….

**Selon les dispositions inscrites dans la loi de finances 2015

 

-TVA A 5,5 % : Si vous rénovez votre logement, certains travaux peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5 %. Les travaux d’amélioration de la qualité énergétique (pose, installation et entretien des matériaux et équipements éligibles au crédit d’impôt transition énergétique) des logements de plus de deux ans bénéficient du taux de TVA de 5,5 %.
Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans. Il peut être occupé à titre de résidence principale ou secondaire.

-AIDES DE L’ANAH (Agence nationale de l’habitat) : L’Agence nationale de l’habitat (Anah) met en œuvre le programme national « Habiter Mieux ». Les travaux doivent permettre de diminuer de façon significative les déperditions d’énergie de votre logement. Les logements doivent avoir plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé et n’avoir pas bénéficié d’autres financements de l’État au cours des cinq dernières années.

-CERTIFICAT D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE (CEE) : Certaines entreprises (le plus souvent des fournisseurs d’énergie) vous proposent des primes, des prêts bonifiés ou des diagnostics si vous réalisez des travaux d’économies d’énergie. Ce dispositif les oblige ainsi à promouvoir des actions efficaces d’économies d’énergie auprès des consommateurs. S’ils ne respectent pas leurs obligations, l’État impose aux fournisseurs d’énergie de fortes pénalités financières.